livres pauvres

En tant qu’artiste, j’ai réalisé quatre livres pauvres pour la collection « Jamais » d’Armand Dupuy pour Daniel Leuwers, avec les poètes Armand Dupuy, Myriam Eck et Émilien Chesnot, entre 2016 et 2018 ; et un livre pauvre avec Frédéric Fiolof pour la collection « De l’Allemagne » pour Daniel Leuwers en 2018 pour le Musée de Belfort.

15870896_10154923911261602_1964394773_n

titre

titre

20190707_155740[6111]

20190707_1602366112.jpg

52967804_639939853103816_6685310458162839552_n

_____________________________________________________

En tant que poète, j’ai réalisé un livre pauvre, Habiter le silence, avec le peintre Aaron Clarke pour la collection « Mémoires » d’Éric Coisel, en 2017 ; pour Daniel Leuwers, un livre pauvre, Ton royaume des nuées, avec Jérôme Vinçon pour la collection « De l’Allemagne » pour le Musée de Belfort en 2018, ; trois livres pauvres avec Jean-Michel Marchetti en 2019 pour sa collection « Le champ », Tracé plat et Impression, et pour sa collection « Carte », Sur qui penche la nuit ; un livre pauvre, Stèles, avec Daphné Bitchatch pour la collection « Stèles » en 2019.

Avec le peintre Aaron Clarke

22154174_372706273160510_3269138613192739568_n

22141041_372706309827173_4535737803837014363_n

22228280_372706289827175_2230028892030493670_n

Extrait de Habiter le silence, été 2017 :

« tu remontes
dans le ressac
sans plus souffrir
ton corps
transporté dans l’onde
léger

***

et tu t’accroches
remontant la vie
ses pleins ses déliés
dans l’écriture des failles
remontant le bruit
la fureur en toi
pour habiter
léger
le silence »

Avec l’artiste Jérôme Vinçon

20190205_114053

20190205_114106

ton royaume des nuées

ton corps est ton pays
champ de bataille
où jour après jour tu affrontes
tes fantômes et tes nuées
ta propre ligne Maginot
fissure familiale
de résistants – soumis
de meurtriers – meurtris
quel ennemi de quelle côté de ligne
nous tous humains d’un monde en ruines ?
ton corps est ton pays
Lorraine au-delà des frontières
ta citadelle d’ancêtres incarcérés
tu vis et peines avec
avançant temps après temps
rampant morts après morts
vers un plus de clarté
même vacillante
dans la nuit et le brouillard
et partant des ombres de l’Histoire
de tes terres intimes brûlées
tu inventes ton propre royaume
terre du milieu
ta propre Lotharingie intérieure
faite de mots et de silences
croyant en l’amour malgré ce qui tombe
en une route encore possible
vers le corps de l’autre
son pays de pénombre
lui aussi troué de lumière
avançant temps après temps
rampant morts après morts
vers un plus de clarté
même vacillante
dans la nuit et le brouillard
et partant des ombres de l’Histoire
de tes terres intimes brûlées
tu inventes ton propre royaume
terre du milieu
ta propre Lotharingie intérieure
faite de mots et de silences
croyant en l’amour malgré ce qui tombe
en une route encore possible
vers le corps de l’autre
son pays de pénombre
lui aussi troué de lumière

Avec le peintre et photographe Jean-Michel Marchetti

56544646_664102470687554_584204204675956736_n

56120037_664102514020883_5188486219176083456_n

56726551_664102437354224_282492063621054464_n

20190707_1538376107.jpg

65956092_718198805277920_7878187880315617280_n

64255122_718198875277913_3532626011302658048_n


Avec la peintre Daphné Bitchatch

66224417_718201261944341_7642757568653164544_n

65813684_718201288611005_569291889245683712_n-e1562508922966.jpg

65677032_718201325277668_4846063560591147008_n-e1562508835337.jpg

©Maud Thiria, Aaron Clarke, Jérôme Vinçon, Jean-Michel Marchetti et Daphné Bitchatch